Témoignage : J’ai lancé ma startup en intergénérationnel



Théo Sudre a créé Immo-pop, une agence immobilière en ligne, en s’associant avec sa mère qui a travaillé dans l’immobilier pendant vingt ans. La startup est en train de se faire une vraie place dans ce secteur, et Théo nous explique en quoi l’intergénérationnel l’a aidé à lancer et développer son idée.



Peux-tu nous expliquer le concept d’Immo-pop ?

Immo-pop est une agence immobilière en ligne sans commission : notre objectif est de réinventer le métier d’agence en offrant la meilleure expérience utilisateur possible tout en divisant le coût du service par vingt. Nous accompagnons nos clients dans la vente de leur bien en proposant une estimation, la prise de photos par un professionnel, la rédaction et diffusion de l’annonce sur plus d’une trentaine de sites, le secrétariat téléphonique/mail, la négociation des offres et l’envoi du dossier aux notaires en charge de la vente.
Le propriétaire se réapproprie le projet de vente de son bien en étant déchargé de tout l’administratif et de la communication mais en faisant lui-même (s’il le souhaite) ses visites, organisées par nos soins… Parce que qui connaît mieux son bien que le propriétaire !
Notre forfait de 1890€ est à payer une fois que le bien est vendu et que le vendeur a réceptionné l’argent de sa vente. Pour proposer des prix si bas, nous avons automatisé et réorganisé un ensemble de « process », mais attention, le service client n’est absolument pas déshumanisé, bien au contraire ! L’idée générale : dans une économie de plus en plus tendue, il nous paraissait logique de proposer un service à son juste prix.



Comment ce projet a-t-il vu le jour ?

Baigné dans l’immobilier depuis toujours par mes parents, j’ai pu constater qu’il y avait une nouvelle offre possible grâce à des moyens de communications modernes : tablettes et smartphones permettent une instantanéité de l’information et de la relation. Le marché étant très restreint, avec d’un côté les agences qui ont du mal à justifier des honoraires de vente très élevés, et de l’autre les sites de petites annonces qui apportent une expérience assez chronophage, Immo-pop réinvente l’immobilier de demain.
L’analyse fut simple et rapide : dans un marché de plus de 800 000 ventes par an, il y avait la place pour une alternative crédible et novatrice.
L’étude du marché nous a pris deux ans, avec une mise en ligne du concept gratuitement pendant les six derniers mois afin d’analyser les véritables besoins des utilisateurs à l’aide de leur retours et expériences. Aujourd’hui, Immo-pop propose sa version définitive.


Pourquoi as-tu décidé de t’associer en intergénérationnel ? 

Il n’est pas toujours facile de lancer un projet et encore moins lorsque l’on est jeune. Comment être pris au sérieux lorsqu’à vingt ans, tout juste sorti d’école de commerce, vous expliquez à des professionnels ayant vingt ans d’expérience dans leur secteur que vous souhaitez bouleverser leur métier ? Ce n’est pas facile, je vous l’assure ! De plus, dans un secteur aussi complexe et demandant une technicité importante, il me fallait être accompagné des meilleurs afin de proposer un service de la meilleure qualité possible. Ma mère travaillait dans ce domaine depuis plus de dix ans et ne trouvant plus trop de sens à son métier, elle semblait volontaire pour s’engager dans de nouvelles aventures. Quelle chance pour moi ! Après validation de mon prêt étudiant, quelques semaines de présentation de mes idées, nous nous sommes associés ! Imaginez d’un côté l’expérience du marché et la maturité du métier, et de l’autre une insouciance, de la fougue et quinze idées à la minute ? Cela donne forcément un bon mix !


La collaboration a-t-elle tout de suite fonctionné ? 

Tout projet repose avant tout sur l’équipe qui est derrière, l’énergie et la cohésion qu’elle suscite.
Dans beaucoup d’associations, les points d’intérêt et les motivations semblent être les mêmes durant le lancement du projet. Puis souvent trop rapidement, les implications, les volontés, les caractères et la finalité même du projet semblent différer d’un associé à l’autre.  …
Ces moments de doute, de mésentente ou d’incompréhension ont un impact énorme dans la pérennité d’un projet !
Le fait de s’associer avec sa mère à un avantage énorme : nous nous connaissons parfaitement. Par se connaître, j’entends que nous savons pourquoi nous développons notre projet, nous nous challengeons chaque jour non pas pour nous tester et nous découvrir mais pour avancer et progresser dans notre travail, nous connaissons parfaitement nos qualités et nos défauts  ce qui nous permet de trouver une place dans l’entreprise dans ce que nous pouvons donner de mieux. Et impossible d’être déçus l’un de l’autre… nous nous respectons depuis trop longtemps !


Quels avantages trouves-tu à entreprendre en intergénérationnel ? 

Dans un projet comme le nôtre, les avantages sont multiples. En premier lieu, nous pouvons mixer nos connaissances et nos compétences respectives. Par exemple, il est très difficile lorsque l’on travaille depuis plus de dix ans dans la même activité professionnelle de devoir la refonder, et vice versa, il est confortable de travailler un concept novateur lorsqu’aucune habitude n’a altéré la créativité.
Il faut également préciser que chacun amène au client son approche générationnelle : ma mère se retrouve dans la clientèle de sa génération avec laquelle elle créait des relations privilégiées. Pour ma part, les 25-35 fonctionnent comme moi et nous nous retrouvons souvent à parler business ou nouveaux concepts après avoir signé un contrat !
Enfin, l’expérience a une valeur inestimable dans la mise en pratique de nouveaux concepts. Tout peut être créé mais tout n’est pas viable. Le bon concept est celui qui redessine le marché en cohésion avec l’expérience vécue.
Ainsi, j’ai envie de dire qu’entreprendre ne devrait se faire qu’en intergénérationnel : gage de créativité avec discernement, de maturité fougueuse… Plus qu’un mix unique, une Pop attitude !


Quelle est la prochaine étape pour Immo-Pop ? 

Immo-pop est lancé depuis quinze jours en Gironde et nous sommes très heureux du nombre de biens rentrés en si peu de temps. Nous comptons donc, forts de ce départ, trouver des financements afin de pouvoir nous développer et garder le même service de qualité. Pour cela, nous avons choisi le crowdfunding sur la plateforme Happy Capital. Le crowdfunding permet à n’importe qui de pouvoir investir et ainsi placer son argent dans notre startup à partir de 120€ ! Cette levée de fonds va nous permettre de nous développer ville par ville. Ainsi, nous prévoyons d’être présents sur les neuf plus grandes villes françaises avant 2020 ! De plus, face à la croissance du nombre d’utilisateurs conquis par notre concept et notre service, notre équipe doit s’agrandir ! Dès le mois de mai, nous serons 6 à travailler sur Immo-pop et espérons pouvoir proposer au plus grand nombre notre service d’agence immobilière sans commission….

Pour en savoir plus sur Immo-pop : www.immo-pop.com